Cameroun : Raymond Essogo, de l'arrogance des hauts fonctionnaires camerounais

Exemple de bannière pour articles
par E.Y
Le commissaire Essogo doit savoir une chose: de tels propos ne peuvent être tenus que dans un état répressif, une DICTATURE qui fait la part belle à la police POLITIQUE qui est au service de la conservation du pouvoir et non pas de la protection des camerounais. | © Photo archives

Dans un document sonore réalisé lors de l'arrestation de Maurice KAMTO et des amis politiques du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC, opposition) à la résidence de Albert Dzongang, on entend le commissaire divisionnaire Essogo, délégué régional de la police pour le littoral, traiter le leader de l’opposition camerounaise Maurice KAMTO de "Pauvre capacitaire".

Ce terme et d’autres propos grossier dit à Maurice KAMTO traduisent la haine, mais aussi l’ arrogance de nos hauts fonctionnaires.

Charly Gabriel Mbock ne disait il pas qu’il faut 50 ans a un pays pour produire un agrégé de droit de ce niveau? Et puis il y l enseignant, le ministre, L'Avocat, l homme POLITIQUE......

Le commissaire Essogo doit savoir une chose: de tels propos ne peuvent être tenus que dans un état répressif, une DICTATURE qui fait la part belle à la police POLITIQUE qui est au service de la conservation du pouvoir et non pas de la protection des camerounais.

Essogo doit savoir que dans une démocratie, il aurait été sanctionne. Dans une démocratie les activités des fonctionnaires de police sont encadres par le droit positif et que ce droit ne lui autorise pas d insulter une personnalité publique.

Enfin Essogo doit savoir que dans un pays émergent ou développe au plan économique, être fonctionnaire de Police c est "réservé a ceux qui ont raté leur carrière professionnelle et académique". En dehors de la barbouzerie, quel est sa contribution à l’édification d un pays prospère?

L'histoire de notre pays recèle de récits des barbouzes comme Essogo. Tous ont en commun une fin triste. Aucun ne parvient a vivre plus de 20 ans après le départ a la retraite ou réussir une reconversion et pour cause: pas d amis, trop de haine, la méfiance, le désir de vengeance des victimes, l isolement, et l’incapacité a faire autre chose que la barbouzerie, la torture,.........

Enfin Essogo doit savoir que notre pays a besoin non plus des barbouzes, mais de libérer les énergies afin que les ingénieurs, les agriculteurs, les artistes, les entrepreneurs,, les financiers, les élus locaux puissent travailler et créer de la richesse, des emplois, et faire face aux défis de la pauvreté et du chômage au Cameroun.

Essogo voila pourquoi Maurice KAMTO que tu as insulte se bat: pour remettre notre pays sur les rails du développement.

E.Y