Une dimension anglophone consistante du Collectif "Sortir du Franc CFA"

Exemple de bannière pour articles
par Le COLLECTIF « SORTIR DU FRANC CFA »
Ngouo WOUNGLY-MASSAGA Cdt KISSAMBA, Vétéran de l’UPC et de l’ALNK , Président du « Collectif « SORTIR DU FRANC CFA » ǀ © photo archives

Ce vendredi 23 octobre, cinquième jour de permanence du Cdt Kissamba au « Panthéon du Panafricanisme » montée Ane Rouge à Yaoundé, pour lancer le «  Collectif Sortir du Franc CFA » quelques réglages s’imposent :

1°/ Les camarades proposés au « Collectif Sortir de Franc CFA » ou qui s’ajouteront à la liste doivent nous faire parvenir dans les meilleurs délais  leurs extraits de casiers judiciaires et une photocopie de leur carte d’Identité, pour les formalités administratives.

2°/ Tous les membres du Collectif doivent faire parvenir à la Permanence une somme de treize mille francs CFA (13.000 Fcfa) (20 euros) pour droits d’inscription couvrant les frais de fonctionnement.  Ceux qui n’auront pas versé ces droits d’ici au 30 novembre 2015  seront rayés du Collectif.

3°/  Ce n’est pas seulement au Cameroun, mais dans les 14 pays francophones de la zone Franc que la brochure « Sortons du Franc CFA ! Vive le Toumaï » doit être diffusée. Son coût de production s’en ressentira.

4° /  Par ailleurs, une version anglaise de la  brochure doit être apprêtée. D’abord parce que la  partie anglophone du pays utilise aussi le Franc CFA et parce que la version anglaise sera très utile au plan international parce qu’il est envisagé de porter le problème de FCFA devant l’ONU par une campagne de pétitions des patriotes des 14 pays africains relevant du FCFA pour demander au Secrétaire Général de l’ONU M. Ban Ki Moon la tenue d’une Session Spéciale de l’Assemblée Générale de l’ONU sur le Franc CFA.

5°/ Le « Collectif Sortir du Franc CFA » doit donc avoir une dimension anglophone consistante. Nous demandons que tous les patriotes anglophones engagés, responsables et combatifs se proposent ou soient proposés comme membres du Collectif Sortir du Franc CFA.

Nous fûmes quasiment les seuls à dénoncer en 1972  le Référendum annexionniste du 20 Mai. Notre vision politique a toujours été fédérale, et notre projet d’Etats Unis d’Afrique Centrale comportera un Etat Anglophone autonome.    

 Yaoundé  le  23 Octobre 2015

Ngouo WOUNGLY-MASSAGA Cdt KISSAMBA,

Vétéran de l’UPC et de l’ALNK

©  Le COLLECTIF « SORTIR DU FRANC CFA »