Cameroun : Le vainqueur de l’Ascension du Mont Manengouba parle

Exemple de bannière pour articles
par AFRICA INFO
Ascension Mont Cameroun et Manengouba
Victor Nzossie / © score.com

Ai-Cameroun – Victor Nzossie est le gagnant de la cinquième édition de l’ascension de ce mont mythique du département du Moungo localisé dans la ville de Nkongsamba du côté gauche lorsque vous vous rendez à l’Ouest du pays.

Ce Mont est réputé pour les Baneka, populations autochtones, détenir des pouvoirs mystiques. Aussi, avant d’organiser cette ascension, les organisateurs ont-ils rencontré le chef du groupement Baneka afin qu’il conjure tout mauvais sort sur les compétiteurs. La course, en dépit d’un démarrage tardif par rapport au programme, s’est déroulée sans incident.

Victor Nzossie qui réside à Douala, la capitale économique et qui travaille dans une entreprise de nettoyage de vêtements et de linge (pressing), a été déclaré vainqueur au terme d’un parcours de près de 35 kilomètres dont 08 dans les artères de la ville pour un temps homologué par les officiels de la délégation régionale des Sports et de l’Education Physique et de la Ligue régionale d’Athlétisme du Littoral, de 03H06mn38s.

Peu avant la remise des récompenses aux différents vainqueurs de cette compétition, Victor Nzossie s’est confié à la rédaction d’Africa Info.

Vous venez de remporter la 5ème édition de l’ascension du Mont Manengouba, est-ce votre première participation à cette compétition ? Victor Nzossie : Evidemment, c’est ma première participation à cette compétition. Je ne savais pas auparavant qu’elle existait.

A quelles autres compétitions d’athlétisme avez-vous déjà pris part ? A l’ascension du Mont Cameroun à Buea. J’y ai déjà participé 04 fois et lors de la dernière édition, cette année, j’étais classé 15ème.

Où résidez-vous habituellement et où vous entrainez-vous ? Je vis à Bonabéri dans la banlieue de la ville de Douala où je travaille dans un pressing. C’est dans les artères de la ville de Douala que je m’entraine régulièrement.

Comment avez-vous appris l’existence de l’ascension du Mont Manengouba ? C’est à travers la Ligue Régionale d’Athlétisme du Littoral, c’est le secrétaire général de cette ligue-là qui m’en a informé. Je suis venu tenter ma chance et le bonheur m’a souri.

Après cette ascension du Mont Manengouba, quels sont vos futurs projets ? Si les moyens le permettent, je compte prendre part au marathon de Libreville le 30 Novembre prochain pour me frotter à des adversaires plus aguerris. Je souhaite également participer à la course du Ngondo (fête traditionnelle annuelle du peuple Sawa) dans la ville de Douala le 06 Décembre prochain et à l’ascension du Mont Cameroun l’année prochaine.

Après cette victoire, quels sont vos sentiments et à qui la dédiez-vous ? Je suis très fier de cette victoire et je promets aux organisateurs d’être présent lors des prochaines éditions. Je dédie cette victoire à Monsieur Gregory Ancelin, le directeur général de SERVITAL qui m’a permis de prendre part à cette course, à l’honorable David Manfouo, le PDG d’Elégance Pressing, mon patron, à ma mère, à mes collègues de service ainsi qu’à mes fans qui ne cessent pas de m’encourager à aller de l’avant.

Propos recueillis par Georges Ndenga, Ai Douala