Congo-Brazzaville : Un citoyen énervé déverse sa bile sur Sassou Nguesso

par Mayakila
Un citoyen congolais revoté s’adresse à Denis Sassou Nguesso
Denis Sassou Nguesso, Président / © Photo Archives

Sassou doit comprendre que le grand peuple devient sourd à tout ce qu'il dit, complètement aveugle à ce qu'il peut encore faire. Tout simplement parce que Sassou a trop fait, sur tous les plans, de mal au Congo et au peuple.

Tout ce que ce Sassou dit, ne passe et ne passera plus. Il ne lui sert plus rien à vouloir forcer les choses tant sa constitution est bien claire sur : 2 mandats présidentiels pétants.

A 70 ans, aucun congolais même si pour un Dieu se prend-t-il, ne peut plus se présenter à une élection présidentielle.
Aussi, Sassou a trop présidé sans bons résultats ; c'est un mauvais dirigeant.

Sassou ne respecte ni les Lois ni la vie humaine. Sassou est né grand tricheur et manipulateur.

Sassou a trop volé, pillé son Pays, assassiné.

Sassou est l'unique chef d'Etat congolais qui a spolié et fait spolier les biens(logements, Sociétés, terrains etc...) de la nation.

Sassou a abaissé le Pays par une médiocrité inqualifiable. Le Pays se développe en ce sens que les constructions des maisons se multiplient dans les villes mais malheureusement dans le mauvais sens : constructions anarchiques, manque d'infrastructures de base.

Sassou encourage le maquillage puisqu'il le pratique outrancièrement

Sassou a très affaibli le Pays (Présence non contrôlée d'étrangers)

Toute l'économie du Pays est dans les mains de sa famille, son clan et d'étrangers, derrière lesquels ils se cachent pour monter des sociétés.

Sassou est trop tribal.

Sassou occupe tous les terrains de construction d'habitats.

Sassou a tué l'élite intellectuelle congolaise.

Sassou a mbochisé le Pays (pouvoir, toutes les institutions, tous les secteurs d'activité) etc.....

Sassou distribue à tout va, les grades militaires aux gens sans expérience aucune.

Les écoles, hôpitaux, électricité, eau, routes n'en parlons plus puisque rien ne se fait. Malgré ses nombreux voyages à l'étranger, il n'a jamais tiré des leçons sur la manière de construire ou de gouverner une nation.

Sassou préside le pays dans un désordre jamais connu avant son arrivée.

Sassou encourage ses enfants, sa femme, sa famille, son clan, son entourage à s'accaparer de tout et faire n'importe quoi.

Sassou ne cesse son donjeanisme ; il sème les enfants partout dans le Pays même à l'étranger cas de son kiki.

Sassou ne s'est jamais gêné de courir derrière les fesses des épouses et filles de ses collaborateurs et Ministres.

Sassou n'a aucune prérogative lui donnant pouvoir d'organiser un référendum.

En Conclusion, Sassou doit cesser de troubler la paix des cœurs et la tranquillité des esprits des Congolais.

Qu'il attende donc tranquillement le 12 Aout 2016 pour faire la passation du pouvoir, ses valises et prenne sa retraite. Qu’il aille au diable.

Le Congo et son peuple n'ont pas besoin de l’immobilisme ou de garder un Président qui s'est plutôt intéresser de piller tout qu'à construire le Pays.

Sassou après le 12 Aout 16 ne sera plus Président d'une République. Peut-être Dieu d'Oyo.

Les congolais ne le regretteront jamais bien au contraire une immense libération de ce monstre.

L'occasion est plus que belle de se débarrasser de ce type si nous voulons que notre bien commun le Congo se développe avec des prochains dirigeants qui respectent désormais notre CONSTITUTION.

Aux dernières nouvelles, on apprend que Sassou veut dialoguer avec les forces vives de la nation. Quelle duperie.
Pour leur dire quoi? Lui qui a échoué.

Les congolais sont fatigués de lui qu'il se barre parce qu’il est vomi; il a trop foutu le Bazard(32 ans) c'est énorme si lui même feint de ne pas se rendre-compte.

La vie de la nation est mauvaise à cause de sa présence au poste de Président.

S'il a du courage, qu'il fasse un discours disant aux Congolais que j'ai trop fait de gaffes et que le temps par rapport à la constitution, est arrivé pour moi de prendre ma retraite.

De toute façon, il ne s'agit nullement de la vie de la nation dont-il veut parler mais plutôt sa propre vie, celle de s'éterniser au pouvoir lui l'envoyé de Dieu qu'il cherche à tout prix conserver malhonnêtement le pouvoir. Depuis quand s'est-il soucié de l'état du Pays; une gesticulation de plus de cet usurpateur.

C'est de la diversion, de l'enfumage et LE COUP D'ETAT CONSTITUTIONNEL.

Dans tout ça, seule la décision du peuple compte or celui-ci refoulé énergiquement Sassou qu'il ne veut plus ni voir ni entendre à moins d'être aveugle ou sourd pour l'ignorer.

QUE PERSONNE N'ACCEPTE D'ALLER A CES CONSULTATIONS EBOLA DE FIN DE MANDAT DE SASSOU

Pourquoi convoquer les gens à tour de rôle? si ce n'est pour les intimider, menacer, corrompre puis déclarer à la fin que tout le monde est pour le CHANGEMENT DE LA CONSTITUTION.

Nous peuple souverain exigeons que personne en dehors de son PCT et partis satellites bidons n'accepte de participer.

Laissez Sassou cramer à petit feu au soleil avec sa clique des voleurs.

Sassou a peur de la CPI et de l'affaire des Biens mal acquis qu'il s'agite comme un écureuil au moment ou son dernier mandat s'achève.

Kendé na yo, kwendangue papa moyibi

Belle reaction du FROCARD pour le boycotte de cette rencontre Ebola à la chaîne.

Félicitations

Mayakila, le révolté