Afrique

révélations

Cameroun : le comité de désarmement et de démobilisation implique dans le massacre de Ngarbuh

Créé le 30 novembre 2018 par décret du président de la République, Paul Biya, pour recueillir les combattants qui acceptent de déposer les armes, le Comité national de désarmement de démobilisation et de réinsertion (CNDDR) serait-il devenu un réservoir de miliciens pour le compte du régime de Yaoundé ainsi qu’un réceptacle des infiltrés de la lutte d’indépendance du peuple anglophone ?